retour à l'accueil

corde raide fil de l'eau - Jean-François Mathé

 

Difficile, impossible de nommer ce que vous avez perdu : dès que vous voulez le faire, des ombres viennent nouer vos voix. De tant de jardins jetés sur les vitres vos yeux ont pris les couleurs puis les ont perdues. Vos regards restent durs pour en finir avec la rose qui menace d'étendre la souffrance de la beauté.